Du 10 au 13 juillet 2018, durant la biennale de l’Architecture de Venise, et à l’invitation du collectif d’architectes Encore Heureux, c’est un extrait du 6b que l’on retrouve à Venise : 50 résidents de ce lieu de création investissent le pavillon français et la caserne Esperienza Pepe.
Habitants, artistes, chercheurs, partenaires actuels et futurs se retrouvent pour raconter l’histoire du 6b et inventer son futur.

À cette occasion, nous proposons une retranscription en direct des échanges et des débats, sous la forme d’affiches «calligraphiées». L’affichage, effectué en direct, est à la fois une trace et un nouveau support de débat, une possibilité de début d’éditorialisation des contenus pour un manifeste conçu en commun et in situ.
Nous choisissons de travailler avec l’outil le plus direct qui soit, la main (et pas même le normographe, envisagé un temps, mais beaucoup moins rapide), en recoupant des feutres molotov, outils des graffeurs, pour la création d’une typographie qui se crée avec le geste, parfois contre le geste naturel ou allant dans son sens, à la recherche d’une identité visuelle créée en immersion.